La peinture
Les peintures à utiliser ensuite sont à l'huile de la marque Windsor et Newton.La teinte de base est un mélange de Terre de Sienne brûlée (Photo4A). Les peintures à utiliser ensuite sont à l'huile de la marque Windsor et Newton.La teinte de base est un mélange de Terre de Sienne brûlée (Photo 4A), Blanc de Titane (Photo 4C), Ocre Jaune (Photo 4B) + Ecarlate de cadmium (Photo 4D).Pour cette figurine qui représente un soldat en Juin 44, je rajoute une pointe de Brun Rouge pour un ton bronzé (Photo 4E), Blanc de Titane (Photo 4C), Ocre Jaune (Photo 4B) + Ecarlate de cadmium (Photo 4D).Pour cette figurine qui représente un soldat en Juin 44, je rajoute une pointe de Brun Rouge pour un ton bronzé (Photo 4E).
Les pommettes et le bout du nez sont accentués avec une pointe d'Ecarlate de Cadmium.Cette couleur étant très forte, procéder par petite quantité au début (Photo 9).A ce stade il ne reste plus que les détails, qui à cette échelle sont important.Ce travail me prend en moyenne 1h30, il ne faut pas être pressé, mais je trouve que le jeu en vaut la chandelle.La longueur du travail permet d'obtenir une figurine unique, de plus on éprouve un réel bonheur à contempler son ouvrage.
Mettre en premier les ombres du visage, éventuellement se servir d'un lampe pour voir où les mettre en place. J'utilise la terre de sienne brûlée (Photo 5).Ensuite j'applique ma teinte de base sur l'ensemble du visage, à l'exception des yeux. Je fonds les deux teintes entre elles. Je veille à ne pas faire de coup de pinceaux dans la peinture fraîche (Photo 6).
Sinon, après avoir décapé avec de l'acétone, mettre une sous-couche de peinture en bombe blanche de la marque Citadel.
J'applique du blanc pur sur les arêtes exposées à la lumière. Cette application est grossière, mais toujours sans empâter les couches successives (Photo 7). Ensuite, comme précédemment, on fond l'ensemble des teintes (Photo 8).
Le visage.
Le principe, entre chaque phase, est d'appliquer les couleurs les unes après les autres et de fondre celles-ci ensuite.Je ne nettoie jamais mon pinceau au White spirite entre chaque couleur, j'essuie juste le trop plein de peinture sur un chiffon de préférence blanc.La couleur blanche étant appliquée sur les zones les plus exposées aux lumières naturelles.
Ici, une fiche à télécharger.
Il est possible de créer ou de modifier une partie du visage, expression, système pileux, cicatrice ou autres. Cette création étant réalisée avec du Milliput. Si nous gardons la teinte de base recouvrir les nouvelles parties avec de la peinture acrylique "chair de base, réf 815 de Prince Auguste".
Quelques exemples de mes réalisations.
Nagashima de Dragon.
En fin de séance mettre la tête sous une lampe au moins une heure, pour obtenir un ton plus mat. Avec une sous-couche réalisée avec les bombes de peinture blanche CITADEL, l'aspect mat est encore meilleur.Pour une plus longue conservation des pinceaux, nettoyez-les avec de l'eau et du savon de Marseille, en leur redonnant leur forme d'origine.Utiliser de l'eau chaude pour ceux en pure martre Kolinsky et de l'eau froide pour les acryliques.Peindre les détails.La peinture des lèvres est réalisée avec la teinte de base additionnée d'Alizarine Cramoisie.Ne pas hésiter à utiliser le blanc pur pour représenter les parties forcément humides.Les ombres, étant quant à elles effectuées avec du Brun Rouge et Terre de Sienne Brûlée.Je conserve la peinture des yeux existants.Je supprime, dans la couleur des iris, le blanc trop prononcé.Avec une fine pointe de rouge, j'injecte de sang le coin des yeux.
Accueil Technique La peau Les visages Les yeux Le reste du corps Les positions La gravure Un visage Les mains Les tissus La couture Les doublures La patine Les accesoires Les décors Téléchargement
 
Chargement des bibliothéques...